A Madrid a commencé la rencontre internationale « Paix sans frontières » – Des milliers de participants de toute l’Europe

Dimanche 15 septembre s'est tenue l'assemblée inaugurale de la rencontre internationale dans "l'esprit d'Assise" qui rassemblera jusqu'au 17 septembre des leaders des grandes religions du monde ainsi que des représentants du monde des institutions et de la culture.

La rencontre internationale « Paix sans frontières », organisée par la Communauté de Sant’Egidio en collaboration avec l’archidiocèse de Madrid dans la capitale espagnole a commencé : plus de 300 leaders des grandes religions y participent ainsi que des représentants du monde de la culture et des institutions, rassemblés dans « l’esprit d’Assise ». Sont arrivés à Madrid, de toute l’Europe, des milliers de personnes pour vivre ce qui est probablement l’un des plus grands événements populaires de l’année, à l’enseigne de la paix et du dialogue ; parmi eux sont présents des centaines de jeunes, réunis samedi en assemblée avec l’intention de donner naissance à un grand mouvement de paix en Europe à une époque traversée par trop de violence, d’agressivité et de racisme.

Dimanche après-midi, le Palacio Municipal de Congresos a accueilli l’assemblée inaugurale, à laquelle sont intervenus, outre le fondateur de la Communauté de Sant’Egidio, Andrea Riccardi, le cardinal Carlos Osoro Sierra, le président de la République centrafricaine, Faustin-Archange Touadéra, le Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, Filippo Grandi, l’économiste des Etats-Unis Jeffrey Sachs, le Grand Rabbin de Tel-Aviv Meir Lau, le métropolite orthodoxe russe Hilarion et le Chancelier de l’Université d’Al-Azhar, Mohammad Al-Mahrasawi. Le pape François a transmis un message qui a été lu à l’ouverture de l’assemblée. Parmi les autres personnalités importantes, qui interviendront d’ici mardi 17 septembre aux 27 tables-rondes programmées, on notera la présence du cardinal Gualtiero Bassetti, président de la Conférence épiscopale italienne, l’écologiste Vandana Shiva, le père Solalinde, qui défend les migrants au Mexique, le Béninois Grégoire Ahongbonon, qui lutte pour la dignité et le soin des malades mentaux en Afrique, le parlementaire européen Pietro Bartolo et l’archevêque de Bologne Matteo Zuppi, qui sera créé cardinal par le pape François le 5 octobre prochain.

SUIVEZ EN DIRECT SUR :  https://preghieraperlapace.santegidio.org  et avec les hashtag : #madrid2019 #peaceispossible #pazsinfronteras.

Visionnez la video de présentation par Marco Impagliazzo (en Italien).

Disponibles ici :

le discours d’Andrea Riccardi (en Français)

le message du pape François (en Français)