Rome 2020: Personne ne se sauve seul Paix et fraternité

De nombreuses années se sont écoulées depuis ce 27 octobre 1986, lorsque les dirigeants des grandes religions du monde se sont réunis pour la première fois de l’histoire, à l’invitation du Saint Pape Jean-Paul II, sur la colline d’Assise, pour prier côte à côte pour la paix.

Ces dernières années, le monde a beaucoup changé et a été confronté à de nombreuses crises et à de nombreux défis – jusqu’à la dramatique pandémie actuelle qui nous secoue profondément. Cependant l’Esprit d’Assise a continué à souffler, permettant aux hommes et aux femmes de cultures et de croyances différentes de continuer à se rencontrer, à dialoguer, à devenir « artisans de la paix ».

Le 20 octobre dernier, c’est sur la place du Capitole à Rome que nous nous sommes réunis pour réaffirmer que « Nul ne se sauve seul », que « la paix et la fraternité » sont un rêve partagé, et pour prier pour la fin des guerres et de la pandémie.

Etaient présents le pape François, le patriarche Bartholomé de Constantinople, le président de la république italienne, Andrea Riccardi et des chefs de toutes confessions. Beaucoup – à travers la télévision ou le web – ont pu rejoindre cette place pour participer à la prière pour la paix dans «l’esprit d’Assise».

Le Pape François a lancé un appel passionné: « Il y a besoin de paix! Plus de paix! Nous ne pouvons pas rester indifférents » (Lire plus)

« Ne pas se sauver seul ouvre la route à des visions partagées et à un rêve sur l’humanité » a affirmé Andrea Riccardi ” (Lire plus)

Des discours touchants ont eu lieu sur scène lors de la cérémonie finale, comme celui du représentant du grand imam d’Al-Azhar, du grand rabbin de France Haïm Korsia, du bouddhiste Shoten Minegishi qui a évoqué la tragédie des condamnés à mort.

L’appel à la paix confié aux enfants a conclu la rencontre par une invitation et un programme: « Nous vivons dans un monde plein de connexions, mais qui souvent perd le sens de la fraternité … Aux responsables des Etats nous disons : œuvrons ensemble en vue d’une nouvelle architecture de la paix. 

Unissons les forces pour la vie, la santé, l’éducation, la paix ».

C’est notre invitation et notre engagement.

TEXTES PHOTOS VIDEOS