Des couloirs humanitaires pour les réfugiés en France à partir d’aujourd’hui ; l’accord signé ce matin à l’Elysée

Le président Hollande : « un projet qui participe du combat contre l'indifférence et l'intolérance »

Ce matin à été signé le protocole qui va permettre l’ouverture de couloirs humanitaires entre la France et le Liban.

En présence du président de la République François Hollande, le protocole a été signé par le ministre de l’intérieur Bruno Le Roux, le secrétaire d’État à la coopération Jean-Marie Le Guen et par les cinq promoteurs du projet : la Communauté de Sant’Egidio à l’initiative du projet, la Fédération Protestante de France, la Fédération de l’entraide protestante, la Conférence des Evêques de France et le Secours catholique Caritas France.

Valérie Régnier, a exprimé au nom de la Communauté de Sant’Egidio les remerciements à tous les participants au projet. Elle a déclaré : « ce projet démontre combien l’intégration fait du bien à l’Europe et combien les murs, au contraire, font du mal, en Europe comme ailleurs dans le monde. Nous sommes fiers que la France, après l’Italie, soit le deuxième pays européen à mettre en œuvre les couloirs humanitaires« .

A cette occasion, Andrea Riccardi, le fondateur de la Communauté de Sant’Egidio, présent lors de la cérémonie, a affirmé que « l’intégration protège plus que les murs, la signature d’aujourd’hui est un signe pour l’Europe« .

François Hollande a salué l’initiative d’accueil qui « participe du combat contre l’indifférence et l’intolérance ». Avec des paroles de profond soutien, il a encouragé la mise en œuvre rapide du protocole.

Les premières familles sont attendues dans les tous prochains mois.

Allocution de Valérie Régnier >>

Les paroles du Président François Hollande >>